Les lois de la compensation, le prix à payer.

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Aller en bas

Les lois de la compensation, le prix à payer. - Page 2 Empty Re: Les lois de la compensation, le prix à payer.

Message  Laurent le Lun 30 Mar 2009 - 12:34

Utilas ... silent pig

Pour Lita, tu remarqueras que j'ai dit "moitié" et ai écrit vaudou d'une façon qui faisait penser à un plagiat. Tout ça pour mettre en avant que certains jouent à des imitations de piètres qualités et qui donnent lieu à des malversations.
Laurent
Laurent

Masculin
Nombre de messages : 1606
Age : 44
Date d'inscription : 21/02/2009

http://un-sourcier-dans-le-gers.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Les lois de la compensation, le prix à payer. - Page 2 Empty Re: Les lois de la compensation, le prix à payer.

Message  Invité le Lun 30 Mar 2009 - 13:19

Oui Lauent j'avais pas compris, pas réveillé du tout aujourd'hui, le changement d'heure me réussie pas Shocked

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Les lois de la compensation, le prix à payer. - Page 2 Empty Re: Les lois de la compensation, le prix à payer.

Message  Laurent le Lun 30 Mar 2009 - 14:33

Non mais en me relisant je comprends bien que mon style était un peu trop abracadabrantesque pour être réellement efficace. Suspect
Very Happy
Laurent
Laurent

Masculin
Nombre de messages : 1606
Age : 44
Date d'inscription : 21/02/2009

http://un-sourcier-dans-le-gers.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Les lois de la compensation, le prix à payer. - Page 2 Empty Re: Les lois de la compensation, le prix à payer.

Message  Laurent le Jeu 4 Juin 2009 - 23:17

Bon je fais suite à ce topic car pour moi il y a un lien, j'explique le truc :

Ce soir, séance de magnétisation pour douleur musculaire dorsale. Je fais ma séance (courte) 10 minutes et puis comme d'hab je ressens cette lourdeur durant un certain temps de 20 à 45 minutes ça dépend. Le lien avec ce topic c'est que lorsque sur mon blog j'avais présenté cette lourdeur on m'avait parlé de cette loi de compensation ... Je sais toujours pas ce que c'est, mais j'ai eu l'idée de mesurer mon taux vibratoire.

Persuadé que j'étais au raz des pâquerettes à cause de cette lourdeur j'ai été étonné de trouver une valeur de ..... 90 000 (environ) geek

Ayant retrouvé mon état normal je me suis mesuré à nouveau et j'étais à 16 000.

De plus il s'avère que j'ai eu un message du souffrant comme quoi cela allait mieux à peu près au moment où ma sensation de lourdeur a disparu.

Je fais le lien entre ce moment intense et le fait que je ne suis peut-être pas habitué à assumer un tel niveau vibratoire.

De plus cela expliquerait la réactions de certains chats à mon égard dans ces phases de "lourdeurs" (voir sujets où ceux-ci me fuient)

Quelle conclusion tirer ? ...

Emet-on ?
Où sommes-nous habités par autre chose pour faire le boulot ? (voir expérience avec les élémentaux)

J'ai toujours eu l'impression d'émettre comme une antenne dans ces moments-là, de plus quelque fois comme ce soir je localise dans mon propre corps la cible d'intervention (point dans le dos ce soir) qui disparait à la fin de la "lourdeur".
Laurent
Laurent

Masculin
Nombre de messages : 1606
Age : 44
Date d'inscription : 21/02/2009

http://un-sourcier-dans-le-gers.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Les lois de la compensation, le prix à payer. - Page 2 Empty Re: Les lois de la compensation, le prix à payer.

Message  Ayla le Ven 5 Juin 2009 - 0:40

Plusieurs choses, dans ce topic.

D'abord, j'abonde avec la foule, ton chaman hautain se la pétait avec sa "loi de la compensation" dont j'entends le nom pour la première fois et qui me suggère une loi du karma mal comprise, entachée de catholicisme poussiéreux et culpabilisateur. Rappel : la loi du karma est celle de Newton : action égale réaction. Elle est neutre et mécanique. Mais le "prix à payer" suggère quelque chose de vengeur qui m'est profondément rédhibitoire.

Dès lors que nous nous levons le matin et que nous nous mettons en action, nous appelons une réaction. C'est logique. L'action est neutre. C'est l'intention que nous y mettons qui fait la différence. Une intention pure ne peut attirer qu'une réaction pure. Nos intentions, quand l'ego s'en mêle (et il se mêle toujours ce tout, celui-là !), peuvent ne pas être toujours aussi pures qu'on le croit. Pour le déterminer, il suffit d'observer ce qu'on attire.

En d'autre termes, quand j'ai un c...ard en face de moi, je trouve toujours le c...ard intérieur qui correspond. N'oubliez pas que nos intentions ne sont rien d'autre que des pensées, que les pensées vont très vite, donc nos intentions peuvent changer en un quart de seconde. Si on peut devenir un c...ard en une seconde, on peut redevenir un ange dans la seconde suivante. C'est ça, la maîtrise. A ne pas confondre avec le contrôle. C'est exactement comme faire du cheval : inutile de chercher à bloquer un cheval avec nos petits bras musclés, avec sa masse à lui, il fait ce qu'il veut. Il faut le maîtriser, le diriger, utiliser sa force, son caractère pour qu'il nous emmène là où nous avons décidé d'aller, en toute décontraction.

La seconde chose : ce que tu as "ramassé" pendant un soin. C'est sûr qu'en magnétisant un patient, on s'interpénètre, on est en connexion. Son malaise peut résonner avec un malaise en toi. Généralement, on dit "j'ai pris son mal", ce qui est totalement faux. C'est juste que notre corps connaît la gamme des maux et des souffrances et qu'une mémoire énergétique qu'on dilue chez l'autre peut entrer en résonance avec certaines de nos mémoires cellulaires. C'est pourquoi il est vraiment important de faire un rituel de nettoyage après la séance. Personnellement, j'annonce que le soin est fini, je dis à la personne de prendre son temps pour "revenir", et je quitte la pièce. Histoire de valider la séparation énergétique. Et puis je me passe longuement les mains sous l'eau en visualisant que j'évacue ce qui ne m'appartient pas. Peu importe le rituel, on peut même le faire par simple visualisation, mais c'est important de le faire.

Si une lourdeur persiste ensuite, c'est qu'un travail en soi est à faire. Un blocage à mettre en conscience, à déverrouiller, à nettoyer, que sais-je...

Oui, il est assez fréquent de ressentir dans son propre corps quel est l'endroit qui dysfonctionne chez le patient. C'est bien la preuve que la connexion est bonne et que la communication est bien établie.

Je termine en relevant cette phrase : "et la prochaine fois, lorsque tu feras une guérison à distance évite de te perdre sur certains chemins! Comment crois-tu que je t'ai trouvé?"

Quelle tonne d'arrogance ! Vous le voyez venir avec ses gros sabots ? D'abord, qui lui a demandé son avis ? Les péremptoires omniscients qui se permettent des avis qu'on ne leur demande pas font preuve de beaucoup de sans-gêne, je trouve. C'est Monsieur-je-sais-tout qui intrusionne dans la faille de la candeur du débutant et qui se permet de donner des leçons, même pas contre un fromage. Facile ! Débordement d'auto-suffisance et violation de plate-bandes.

Je me suis souvent demandé pourquoi on vivait ce genre d'expérience. Je crois que c'est le test de la vie. Pour voir à quel point on a intégré, pour mesurer la confiance en soi. Va-t-on se laisser déstabiliser par le premier donneur de leçon intrusif ? Bonne question.
Ayla
Ayla

Féminin
Nombre de messages : 447
Age : 63
Date d'inscription : 03/06/2009

http://www.arbredor.com/ayla.html

Revenir en haut Aller en bas

Les lois de la compensation, le prix à payer. - Page 2 Empty Re: Les lois de la compensation, le prix à payer.

Message  Laurent le Ven 5 Juin 2009 - 9:32

Tant d'expériences et de sagesse dans ta réponse Ayla, merci, c'est trés appréciable.
Je sens bien effectivement que cette lourdeur est dû à une non maîtrise de la chose, je soupçonne que ce soit mes doutes sur l'efficacité de la séance qui résonnent en moi en terme négatif ...
D'un autre côté c'est au moment où je ressens cette lourdeur que je sais que ce n'est plus la peine de continuer la séance. Elle est à l'opposé de l'intensité de ressentis lors de la connexion à la cible. Lorsque j'ai localisé le mal et que je sens l'interaction débuter. C'est intense et agréable et puis d'un coup c'est fini, il faut s'arrêter sinon la lourdeur augmente et je suis mal à l'aise.
Laurent
Laurent

Masculin
Nombre de messages : 1606
Age : 44
Date d'inscription : 21/02/2009

http://un-sourcier-dans-le-gers.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Les lois de la compensation, le prix à payer. - Page 2 Empty Re: Les lois de la compensation, le prix à payer.

Message  synapse38 le Ven 5 Juin 2009 - 11:10

Arrow

Ne pratiquant pas le magnétisme comme mes éminants collègues, je me contente de quelques remarques...

Un copain est magnétiseur. Il suffit qu'une personne se place face à lui pour qu'il ressente physiquement la douleur à l'endroit où la personne souffre.

Repensez aussi au Goup et ACMOS, quand le gars lui dit qu'à la fin des "soins", praticien et patient sont "harmonisés".


Finalement, compensation, c'est assez proche de "compassion"...


Une personne est à terre, on se met à son niveau pour constater (s'impliquer, se connecter), on lui donne la main (écoute, partage, empathie), et on se relève ensemble.



En passant : Ayla : rabbit de passer du temps avec nous Les lois de la compensation, le prix à payer. - Page 2 647183

monkey

_________________
Conviction n'est pas vérité.
synapse38
synapse38
Déboité du Cortex

Masculin
Nombre de messages : 1154
Age : 49
Localisation : En plein dedans
Date d'inscription : 24/02/2009

http://www.sourcier-magnetiseur.fr

Revenir en haut Aller en bas

Les lois de la compensation, le prix à payer. - Page 2 Empty Re: Les lois de la compensation, le prix à payer.

Message  Ayla le Ven 5 Juin 2009 - 11:57

Merci à vous de m'avoiur invitée.

Il règne ici une atmosphère cristalline qui me fait du bien. Les lois de la compensation, le prix à payer. - Page 2 280183

J'aimerais passer plus de temps, il y a plein de sujets qui m'inspirent mais j'ai le struggle for life qui me plombe Les lois de la compensation, le prix à payer. - Page 2 890420

Y'a pas un riche mécène parmi vous qui m'aiderait à moins struggler ?

Sans blagues, vous en avez pas marre de chez ras la bol, vous, de cette masquarade de "payer". Je sors de chez, ça vide mon porte-monnaie. Je lisais un channeling, récemment, où un être désincarné racontait la vie sur Terre à un être d'une lointaine galaxie. A la fin, ce dernier demande :
— Pourquoi devez-vous payer une location pour vivre sur votre planète ?
Et la seconde questionkitue :
— A qui payez-vous ce loyer ?

Surprised
Ayla
Ayla

Féminin
Nombre de messages : 447
Age : 63
Date d'inscription : 03/06/2009

http://www.arbredor.com/ayla.html

Revenir en haut Aller en bas

Les lois de la compensation, le prix à payer. - Page 2 Empty Re: Les lois de la compensation, le prix à payer.

Message  Patricia le Ven 5 Juin 2009 - 12:05

San
sans blagues, vous en avez pas marre de chez ras la bol, vous, de cette masquarade de "payer"

Moi je rêve d'une vie d'échanges ou chacun apporterait ce qu'il est capable d'apporter, je suis une grande utopiste c'est vrai mais bon, je rêverais par exemple de payer mes quittances de loyer avec des séances de soins, mon bayeur doit bien avoir mal quelque part non scratch

flower
Patricia
Patricia

Féminin
Nombre de messages : 246
Age : 60
Date d'inscription : 19/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Les lois de la compensation, le prix à payer. - Page 2 Empty Re: Les lois de la compensation, le prix à payer.

Message  Laurent le Ven 5 Juin 2009 - 12:24

C'est peut-être ça la loi de la compensation ?.... Very Happy
Laurent
Laurent

Masculin
Nombre de messages : 1606
Age : 44
Date d'inscription : 21/02/2009

http://un-sourcier-dans-le-gers.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Les lois de la compensation, le prix à payer. - Page 2 Empty Re: Les lois de la compensation, le prix à payer.

Message  Ayla le Ven 5 Juin 2009 - 12:42

Utopiste, mais c'est moi qui ai inventé le mot !!! @
Moi, je rêve et j'aspire à une vie où chacun aurait le droit de vivre librement. C'est-à-dire sans donnant-donnant. On laisse circuler, on laisse "être" chaque-Un. Pourquoi payer un loyer en premier lieu ? N'avons-nous pas DROIT à un abri ? De tous les êtres vivants, seul l'homme n'a pas automatiquement un abri. Ce qui me tue le plus, de nos jours, ce sont les SDF des grandes villes !

J'ai fait un jour un rêve que je crois totalement prémonitoire. J'arrivais dans une grande maison du style Moulinsart où étaient là déjà plein de gens. Un peu ambiance club de vacances, tout le monde décontracté, chacun occupé à quelque chose avec plaisir. Certains faisaient à manger, d'autres bricolaient et entretenaient la maison, mais il régnait surtout une ambiance d'échange vibratoire. Comme si on s'enrichissait de l'expérience des uns et des autres.

J'arrivais, je trouvais un lit dans une chambre et je savais que c'était le "mien". Les autres occupants et les meubles de la chambre étaient d'accord, c'était une évidence. Pas de portes nulle part, tout circulait. Les arrivants étaient célébrés, on écoutait leurs histoires, on racontait les siennes, et le moment venu, ceux qui partaient plus loin, rencontrer d'autres personnes dans une autre maison, vivre des choses en chemin, étaient également célébrés.

Ce n'était pas un rêve, je suis intimement convaincue que j'ai fait une incursion dans un futur pas tellement lointain.
Ayla
Ayla

Féminin
Nombre de messages : 447
Age : 63
Date d'inscription : 03/06/2009

http://www.arbredor.com/ayla.html

Revenir en haut Aller en bas

Les lois de la compensation, le prix à payer. - Page 2 Empty Re: Les lois de la compensation, le prix à payer.

Message  Invité le Ven 5 Juin 2009 - 13:25

Y'a pas un riche mécène parmi vous

Surprised Surprised Surprised Surprised

Heuuuuuuuuuuuuuuu........
No
Mais y'a beaucoup de............. I love you

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Les lois de la compensation, le prix à payer. - Page 2 Empty Re: Les lois de la compensation, le prix à payer.

Message  Laurent le Ven 5 Juin 2009 - 14:43

Il est vrai que de nos jours (et depuis bien longtemps) nos vies sont basées sur nos comptes en banque. C'est toute une culture et donc une éducation. Les gens se portent aussi bien que leurs comptes en banque pour la majorité. Les exemples de gens qui perdent la santé car ils ont des problèmes d'argent (alors qu'il peuvent toujours vivre convenablement, mais ils en ont moins que ce qu'eux s'étaient fixés comme objectifs) ne sont pas rares. Nous devons baser nos valeurs sur les valeurs de l'esprit.

J'ai deux filles auxquelles j'inculque l'inverse de ce qu'on m'a appris; la réussite est tout d'abord le fait d'être heureux de se lever le matin et non pas la réussite de son compte en banque.

Avoir les diplômes le plus valorisants, avoir les meilleures notes (en se foutant éperdument de savoir si l'on a bien intégré la correction), trouver le meilleur stage nous ouvrant la meilleure carrière professionnelle.... Tout ça ne mène qu'à une seule chose, à rien. Car tout cet argent si utile pour acheter des choses matérielles futiles qui n'apportent que gonflements de l'égo, on ne l'emporte pas à notre mort physique.
Laurent
Laurent

Masculin
Nombre de messages : 1606
Age : 44
Date d'inscription : 21/02/2009

http://un-sourcier-dans-le-gers.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Les lois de la compensation, le prix à payer. - Page 2 Empty u

Message  Ayla le Ven 5 Juin 2009 - 14:55

Ça, c'est un très joli discours, et j'abonde tttttotalement.

Mais comment l'esprit paye-t-il le loyer ? mh ? L'essence, l'électricité ? Et puis j'aime le luxe, moi, les belles choses. J'adorerais ça m'acheter des beaux meubles, de magnifiques tissus pour décorer joliment, et puis j'adore le cinéma, et je serais hyper contente avec un home salon video pour visionner tous les films qu'il me plaira d'acheter.

Je vis sans cela depuis.... longtemps. Et je vis très bien, je ne manque de rien. Mais y'a quand même un truc qui va pas. Pourquoi se priver des plaisirs de la consommation ? Pourquoi n'aurions-nous pas TOUS droit à une belle maison, des beaux habits, des voyages intéressants, des livres, etc. etc. ?

Mais même sans aller là, pour l'instant, on est bien obligé de payer les factures de survie. Alors comment tu expliques ça à tes enfants ? Cultivez votre esprit, l'argent ne compte pas, mais entrez quand même dans le système parce que je vais pas vous entretenir toute votre vie...

Bon, enfin, je me fais l'avocat du diable, parce que fort heureusement, tout cela est en train de changer. Je sais pas encore trop comment, mais je sais que l'argent va prendre une place tout à fait différente, juste avant qu'on ne décide qu'on n'en a plus besoin. Question de patience.
Ayla
Ayla

Féminin
Nombre de messages : 447
Age : 63
Date d'inscription : 03/06/2009

http://www.arbredor.com/ayla.html

Revenir en haut Aller en bas

Les lois de la compensation, le prix à payer. - Page 2 Empty Re: Les lois de la compensation, le prix à payer.

Message  Laurent le Ven 5 Juin 2009 - 15:10

Attention, je ne dis pas qu'il faut fuir l'argent et faire tout pour pas en gagner. J'explique à mes enfants que la vie est une école permanente, on est là pour apprendre tous les jours. L'école (celle de quand on est petit) est un outil formidable pour se lancer car les bases et les règles de la vie matérielle y sont présentes. Ce qu'il faut comprendre c'est que dans la réussite il faut tendre vers une adaptation du contexte en fonction de ses besoins et non pas vers un engrangement d'argent et de choses matérielles bien inutiles dans le fond.

Si tu souhaites quelque chose il faut être capable de t'adapter pour l'avoir. Le but de la chose étant de faire les bons choix quant à tes souhaits. L'école de la vie c'est cela, et cela ne s'achète pas.

On reçoit en partageant et il faut être aussi capable d'être heureux de ce que l'on a, au lieu de se morfondre en regrettant ce que l'on a pas.

Je parle en général, ne croyez pas pas que j'essaie de porter un jugement sur qui que ce soit.

Bon je retourne bosser j'ai des factures à payer. Very Happy
Laurent
Laurent

Masculin
Nombre de messages : 1606
Age : 44
Date d'inscription : 21/02/2009

http://un-sourcier-dans-le-gers.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Les lois de la compensation, le prix à payer. - Page 2 Empty Re: Les lois de la compensation, le prix à payer.

Message  Invité le Ven 5 Juin 2009 - 15:20

Tout ça ne mène qu'à une seule chose, à rien. Car tout cet argent si utile pour acheter des choses matérielles futiles qui n'apportent que gonflements de l'égo, on ne l'emporte pas à notre mort physique.

Même si je ne peux pas emporter une Mach 1 au paradis, je pourrais toujours embarquer dans ma valise spirituel le souvenir du bon temps passer dedans. Ce genre de conneries, quelque soit l'objet, peut aider certains à se "sortir les doigts du cul", se dépasser, garder un objectif en vue.
En fait, ce n'est pas une question de matérialité, mais de concrétisation.

J'espère bien que les mentalités vont changer, mais hormis les quelques villages hippies qui se construisent ça est là, quand je regarde la jeune génération, qui n'a aucun pouvoir d'achat sauf celui des parents, c'est effrayant. Alors qu'est-ce que ça sera quand ils auront leur propre fric?


Ca y est, je déprime Surprised

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Les lois de la compensation, le prix à payer. - Page 2 Empty Re: Les lois de la compensation, le prix à payer.

Message  Patricia le Ven 5 Juin 2009 - 15:34

Alors comment tu expliques ça à tes enfants ? Cultivez votre esprit, l'argent ne compte pas, mais entrez quand même dans le système parce que je vais pas vous entretenir toute votre vie...

Je pense qu'il faut essayer d'appliquer la loi du ''Juste Milieu'' aussi à ce niveau là, dans le sens ou, on est dans un ''système'' qu'on ne le veuille ou non, à moins d'aller vivre dans une grotte .......... maintenant on peut y adhérer ou non, essayer de ''faire avec'' sans s'y perdre, en essayant de mettre en avant les vraies ''valeurs'', les valeurs essentielles de l'Etre, pour ne pas se perdre dans celles de l'Ego qui cherchera tjs à être mieux que l'autre, faire mieux que l'autre, avoir un gros porte monnaie pour assoir sa quête de pouvoir, ou ''d'avoir''......... bref, essayer de faire ''avec'' tout en n'étant pas un mouton et encore moins un mouton aveuglé.

flower
Patricia
Patricia

Féminin
Nombre de messages : 246
Age : 60
Date d'inscription : 19/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Les lois de la compensation, le prix à payer. - Page 2 Empty Re: Les lois de la compensation, le prix à payer.

Message  synapse38 le Ven 5 Juin 2009 - 16:00

Le pognon... ça devrait être pratique le pognon...
Mais c'est devenu complètement débile... le pognon...

C'était prévu pour remplacer le troc. Parce que c'est pas toujours évident de définir ce que vaut un objet par rapport à un travail, à des légumes, à un soin du cuir chevelu, à un cours de golf ou de musique...

Donc, à la base, l'idée elle est pas débile.

Mais le lendemain, elle l'était devenue... parce que le mot "spéculation" avait aussitôt fait son apparition.

L'offre et la demande, le marché qui "s'équilibre tout seul", les crédits... toutes ses conneries qu'on m'a fait bouffer en cours d'économie.
Et que je retrouve dans la vraie vie.


Il y aurait tellement de choses "faciles" à faire pour que ça tourne un peu moins carré.

Je veux pas tomber dans le poujadisme primaire, mais un boss de grosse boite qui se mange des 300000 € par mois, quand sa femme de ménage en gagne 800... Y a un truc kekepart qui va pas...

Le comble c'est qu'on est même pas trop hors topic Very Happy

Rien AU MONDE ne peut justifier un salaire de plus 10000 € par mois.

Maintenant, une idée simple :

Un patron ne devrait pas pouvoir gagner plus de 10 fois le salaire de son salarié le moins bien payé.
Il veut plus de pognon ?
Aucun problème, il augmente tous les autres "en dessous".

C'est la loi de la compensation salariale.
Si le boss peut gagner plus, c'est que les salariés ont bien bossé.
Tout le monde doit donc en profiter.

Valorisation positive, moins d'absentéisme, de turn-over...

C'était ma participation au rêve d'utopie pas invraisemblable Very Happy

_________________
Conviction n'est pas vérité.
synapse38
synapse38
Déboité du Cortex

Masculin
Nombre de messages : 1154
Age : 49
Localisation : En plein dedans
Date d'inscription : 24/02/2009

http://www.sourcier-magnetiseur.fr

Revenir en haut Aller en bas

Les lois de la compensation, le prix à payer. - Page 2 Empty Re: Les lois de la compensation, le prix à payer.

Message  Ayla le Ven 5 Juin 2009 - 16:22

En voilà une bonne idée qu'elle est bonne !

Oh, on va bien y arriver, avec toutes ces utopies idiotes, invraisemblables, irréalistes et irréalisables.
Ayla
Ayla

Féminin
Nombre de messages : 447
Age : 63
Date d'inscription : 03/06/2009

http://www.arbredor.com/ayla.html

Revenir en haut Aller en bas

Les lois de la compensation, le prix à payer. - Page 2 Empty Re: Les lois de la compensation, le prix à payer.

Message  Invité le Ven 5 Juin 2009 - 19:55

Donc, à la base, l'idée elle est pas débile.

L'idée de troc existe chez nous à travers les réseaux SEL.
http://www.selidaire.org/spip/rubrique.php3?id_rubrique=211

Une idée qui fait sont chemin et qui a de l'avenir. Il faut juste que les mentalités s'adaptent et que chacun se réaproprie ce qui est la base de tout échange, le contact humain direct.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Les lois de la compensation, le prix à payer. - Page 2 Empty Re: Les lois de la compensation, le prix à payer.

Message  Ayla le Sam 6 Juin 2009 - 0:03

Le SEL, c'est toujours le même système, je trouve. Du donnant-donnant. C'est comptabilisé, un prêté pour un rendu. Je trouve pas que c'est nouveau. C'est le système de l'argent sans l'argent. Peut mieux faire.

Nous n'avons pas tous les mêmes potentiels et il doit être fait selon eux. Un gars aura un feu de paradis (ben non, pas d'enfer) pour abattre un boulot incommensurable en une journée alors que son voisin est un comtemplatif qui médite et trouve deux idées philosophiques géniales par mois. Est-ce que l'un "vaut" plus que l'autre ? Que nenni.

Donc le troc oui, mais sans comptabliser, moi je dis. En fait, on devrait vivre naturellement, comme les enfants.
Depuis le temps qu'on nous le dit, que nous devons retrouver notre âme d'enfant... Question
Ayla
Ayla

Féminin
Nombre de messages : 447
Age : 63
Date d'inscription : 03/06/2009

http://www.arbredor.com/ayla.html

Revenir en haut Aller en bas

Les lois de la compensation, le prix à payer. - Page 2 Empty Re: Les lois de la compensation, le prix à payer.

Message  goupil le Sam 6 Juin 2009 - 0:35

Bon, on est hors sujet, là !

Ok, je déconne Very Happy

Je comprends la réputation qui a précédé Ayla Smile

Mais bon. Oui, oublions le moins possible l'enfant que nous étions et tâchons de garder quelque innocence (ça, c'est pour participer).

Pour ce qui est de la loi de compensation, il me semble que c'est du pipeau (si je puis me permettre). Au début de mon expérience magnétique, pas plus tard que l'an dernier encore, je me chopais plein de maux que je guérissais. Maintenant, c'est ma main qui sent et ma main qui jette, même pour les moindres bobos. Et oui, j'ai le sentiment de me recharger en travaillant sur les autres. Quand je suis fatigué, je n'hésite pas à sentir la connexion extérieure avant de m'attaquer à la connexion avec le patient.

Je rabâche, là, non ? On peut repartir sur le sel et autre pognon.

Goup
goupil
goupil

Masculin
Nombre de messages : 2059
Age : 60
Date d'inscription : 24/02/2009

http://www.cristallisation-sensible.com

Revenir en haut Aller en bas

Les lois de la compensation, le prix à payer. - Page 2 Empty Re: Les lois de la compensation, le prix à payer.

Message  Laurent le Sam 6 Juin 2009 - 10:55

Lorsque je travaille en direct moi aussi depuis quelques temps j'ai pris le "tic" de prendre la douleur avec ma main et de la jeter au sol parfois.
Laurent
Laurent

Masculin
Nombre de messages : 1606
Age : 44
Date d'inscription : 21/02/2009

http://un-sourcier-dans-le-gers.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Les lois de la compensation, le prix à payer. - Page 2 Empty Re: Les lois de la compensation, le prix à payer.

Message  synapse38 le Sam 6 Juin 2009 - 11:17

Sacré Goup... Very Happy


Je vois ça autrement ami Goupil...

C'est pas pour défendre le principe de compensation à tout prix hein... m'en fout moi...


Mais tu as appris, comme nous tous, qu'un magnétiseur peut se contenter de donner sa propre énergie.
Il se vide, se fatigue.
Alors, l'idée de se faire canal nous vient, et hop, tout devient moins fatigant parce que la source, c'est plus nous.

Sur le sujet du "retour" de sensation ou de malaise ou de bobo, j'imagine que c'est pareil.
Si tu te mets canal dans l'autre sens aussi, les bobos du patient vont transiter par toi, mais ne pas s'y installer.
Il vont remonter à la Lumière, repartir à la Terre, ce qu'on veut, mais ne pas stagner en tout cas.

La compensation se fait donc au niveau global, plus au niveau perso.

En fait, le canal doit être en Full-Duplex, sinon, ça coince.

Pure spéculation Les lois de la compensation, le prix à payer. - Page 2 640304

Les lois de la compensation, le prix à payer. - Page 2 961240

_________________
Conviction n'est pas vérité.
synapse38
synapse38
Déboité du Cortex

Masculin
Nombre de messages : 1154
Age : 49
Localisation : En plein dedans
Date d'inscription : 24/02/2009

http://www.sourcier-magnetiseur.fr

Revenir en haut Aller en bas

Les lois de la compensation, le prix à payer. - Page 2 Empty Re: Les lois de la compensation, le prix à payer.

Message  Ayla le Sam 6 Juin 2009 - 11:30

Quelle "réputation d'Ayla" ?? Personne ne me dit rien ! Surprised

Pour ne pas dévier du sujet Twisted Evil , effectivement, un bon truc est de dévier la douleur. C'est ce que je faisais à mes enfants petits : je faisais le geste de prendre la douleur et de la jeter dans un puits. Et puis refermer le couvercle pour ne pas qu'elle revienne. On peut ainsi matérialiser tout ce qu'on veut puisque : L'ESPRIT PEUT TOUT.

Ne jamais oublier : la simplicité.
Et pour être plus efficace : la focalisation. Si vous arrivez à mobiliser tout le mental pour ne focaliser que sur une intention claire, le résultat est flagrant et instantané. En fait, ce n'est pas seulement le mental qui est mobilisé, c'est tout le corps, toutes les cellules. Pour y arriver, je n'ai trouvé que les méthodes de relaxation/méditation/visualisation. Yoga par exemple. Et il faut pratiquer tous les jours. Si on médite dans la nature, c'est encore plus puissant. Se coller à un grand arbre et faire le vide dans la tête, woaaah. Rien de mieux comme douche énergétique revitalisante.

Mais parfois, tout de même, quelque chose reste. C'est que si on donne un soin à cette personne-là, ce jour-là, ce n'est pas par hasard. Quand il m'arrive un état d'âme lourd, pesant, je demande d'abord "est-ce que ceci m'appartient ?". Si ça reste, c'est que c'est oui. Alors je gère. Je cherche à savoir quoi, pourquoi, comment transformer. Si c'est non, la lourdeur s'en va à peine j'ai posé la question. Et si elle revient au bout de quelques secondes, alors je l'inonde d'amour, supposant que c'est un appel, un besoin. Ainsi, je me suis rendue compte que j'ai souvent vécu cela et ensuite, j'ai découvert qu'il y avait eu des morts dans un séisme ou un accident quelque part.

C'est le genre de travail que nous faisons aussi, souvent sans le savoir.
Ayla
Ayla

Féminin
Nombre de messages : 447
Age : 63
Date d'inscription : 03/06/2009

http://www.arbredor.com/ayla.html

Revenir en haut Aller en bas

Les lois de la compensation, le prix à payer. - Page 2 Empty Re: Les lois de la compensation, le prix à payer.

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum